Close

Optimisation de la rémunération des dirigeants associés.

L’optimisation de la rémunération des dirigeants passent essentiellement par un arbitrage subtil entre l’attribution d’une rémunération mensuelle, de primes prime périodiques ou exceptionnelles et la décision ou non de verser un dividende.

Pour déterminer la meilleure combinaison, de nombreux paramètres entrent en jeu tels que :

  • la forme juridique de la société,
  • la couverture social du dirigeant,
  • le besoin de réduire les coûts sociaux ou d’améliorer la rentabilité de la société,
  • les droits à la retraite,
  • l’impact fiscal.

 

Dans tous les cas, la rémunération allouée au dirigeant devra être justifiée. L’administration fiscale observe de près les rémunérations des dirigeants et de leurs proches afin de s’assurer que les rémunérations versées ne sont pas excessive ou anormale.

Les montants jugés excessifs peuvent être re-qualifiés et être considérés comme une distribution de dividende en étant réintégrés aux bénéfices, taxés à l’impôt sur les sociétés puis imposés comme des revenus distribués avec une majoration de 40% pour « manquement délibéré ».

Nous sommes à votre disposition pour vous établir un devis et répondre à vos interrogations.